Category One

Clôture du site

Category One

Installation du réseau de piézomètres

Category One

Le bornage : première étape avant tout travaux

Category One

Archéologie préventive

Category One

Plantation de la haie paysagère

L’EXTENSION DE LA CARRIÈRE SPS SUR LA COMMUNE DE MARTOT

SPS a obtenu en octobre 2019 l’autorisation d’exploiter un nouveau gisement sur la commune de Martot, au lieu-dit de la Marasse. Le périmètre de ce gisement est d’une quarantaine d’hectares dont 30 seulement seront exploités. La production annuelle moyenne sera de 30.000 tonnes de granulats (sables et graviers) destinés au marché de la construction de l’Eure, la Seine-Maritime et l’Ile-de-France. L’autorisation porte sur une durée de 12 ans, réaménagement compris. Ce site internet est dédié à la communication sur la vie de la carrière.


LA CONCERTATION

Le dialogue est l’état d’esprit dans lequel SPS a souhaité construire son projet.

Dès 2014, des réunions ont été organisées avec les exploitants agricoles, les élus des communes concernées et voisines mais aussi de l’Intercommunalité. Elles ont permis d’aboutir à un pré-projet concret d’exploitation adapté au site et à son usage, à un pré-projet adapté de réaménagement en accord avec les exploitants agricoles et au développement d’une volonté locale d’accompagner un projet novateur permettant la pérennisation de l’économie agricole locale.

 C’est avec les riverains que SPS a travaillé entre octobre 2016 et octobre 2017. SPS s’est appuyé pour ce faire sur les compétences d’un cabinet spécialisé pour mettre en place une démarche innovante de co-contruction du projet qui supposait l’implication des riverains à différents stades des échanges. L’engagement de SPS était d’être à leur écoute, d’analyser et de répondre à toutes les questions et ces réunions ont fait évoluer le projet pour apporter des solutions aux points de crispation qui étaient soulevés. Ces échanges ont permis l’élaboration d’un projet dont le dossier de demande a obtenu des services de l’état l’autorisation d’exploiter le gisement.Retrouvez ici les comptes-rendus et présentations de toutes ces réunions de concertation.


RÉUNION DU 11 MAI 2017

RÉUNION DU 17 MARS 2017

RÉUNION DU 2 FÉVRIER 2017

RÉUNION DU 6 OCTOBRE 2017

LE RÉAMENAGEMENT

Les terrains reconstitués retrouveront leur vocation agricole mais ils seront exploités selon un concept entraînant une vraie dynamique de territoire, tant en termes de préservation de l’activité agricole que de développement du marché des produits issus de l’agriculture biologique : LA PERMACULTURE.

 SPS s’est appuyé sur l’expérience et les compétences de Perrine Hervé Gruyer de la  Ferme du Bec Hellouin, experte en permaculture, pour concevoir ce projet novateur de réaménagement agricole selon ce concept, inédit non seulement en France mais à l’échelle internationale.Les différentes envies et préoccupations qui ont été exprimées lors des réunions de concertation ont abouti à la conception d’un projet de réaménagement combinant parcelles de maraîchage, agroforesterie, élevage avicole, vergers, zone de cueillette ouverte au public, serres, plantes à parfum aromatiques et médicinales, ruches, petits fruits… Ce projet, ou « design », n’est pas figé. C’est un exemple qui pourra évoluer en fonction des souhaits des agriculteurs qui exploiteront les terrains, de leur topographie et des besoins de consommation en produits issus de l’agriculture biologique.

Cette remise en état sera coordonnée à l’exploitation, dans la mesure des possibilités techniques, des surfaces disponibles nécessaires au stockage des terres et du marché des granulats.